17 juillet 2018

De Rimini à Ravenna

01 - Un petit sourire de Dagmar au port, en sécurité à Rimini! (Si certaines images n'apparaissent pas, raffraichir la page une ou plusieurs fois, ça marche) 02 - La rive droite, où se trouve la ville. On traverse avec un bac. Après en avoir profité cinq ou six fois, nous découvrons qu'il est payant (1 €) Mais la façon dont les tarzans qui le conduisent réceptionnent cet euro en le jetant négligemment dans un tiroir sans vous donner de ticket... laisse place à tous les soupçons! Vue sur le phare du XIII èm. 03 - Nous retrouvons les... [Lire la suite]
Posté par aiglagil à 11:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 juillet 2018

De PESARO à la mer

01 - Ca y est, nous sommes partis! Dagi était à la barre à la sortie de Pésaro, et coup de pot, Théodorico sortait justement de sa fourgonnette pour nous saluer. Quelques douze mille plus loin nous jetons l'ancre face aux dernières collines des Marches. Le temps est doux, l'eau délicieuse. 02 - Image très symbolique: De nouveau en mer, notre petit pavillon flotte au vent. A gauche, le bout flambant de notre nouvelle bôme rappelle que le géement est neuf… et à quel prix! 03 - Pardonnez-moi le flou, mais image très réelle: 5h du mat... [Lire la suite]
Posté par aiglagil à 18:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 juillet 2018

De PESARO à...PESARO, bis

01 - Nous sommes restés quatre jours à la Casa di Anna, location peu chère et néanmoins somptueusement meublée. J'ai réussi à fracasser un flacon de Lalique sur le rebord de notre baignoire… La logeuse très chic dame et généreuse nous a aussi fourni deux vélos, puis, dès que le bateau a été mis à l'eau, le patron du chantier naval, Théodoro nous a lui aussi fourni deux guimbardes rouillées mais fonctionnelles. Donc beaucoup de vélo, pendant ces 14 jours de station à Pesaro. 02 - Jardins secrets.   03 - Cyclotourisme urbain. ... [Lire la suite]
Posté par aiglagil à 17:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 juin 2018

De PESARO à...PESARO

01-Un passager de l'avion ayant eun besoin de nous pour louer une voiture, nous a conduit de Bologne à Pesaro. Il était en mal de communication et nous a saoulé! Prfemière chose vue: le fleuve de Pesaro… 02-Deuxième chose, une grande maison neuve à l'italienne. 03-Puis nous retrouvons nos vieilles portes des palazzi en ruine. 04-Dans les citée italiennes, les arbres ont le droit de grandir. 05-Premier rersto du soir dans une ruelle. 06-Il y avait un festival de cinéma sur la Piazza del Populo. Les filles sur le podium parlaient... [Lire la suite]
Posté par aiglagil à 14:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 juin 2018

La conversation-2

2018, huile sur toile, 50x50 cm Même, endroit, mêmes personnes que sur "la conversation". Et sans doute même discours. Mais la peinture est muette, plate et immobile. Elle nous assure, contrairement à une idée reçue, que rien ne se passe... si l'on ôte l'agitation, le bruit et la fureur. Je palpe longuement du bout de mes pinceaux ce petit monde tranquille, si fluide, où choses et gens sont fait de la même pâte et parfois, lorsque la toile est réussie, s'entendent merveilleusement bien.    
Posté par aiglagil à 16:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 mai 2018

Condottiere, années 60

En déambulant chez des amis, j'ai retrouvé cette figurine, signée sur son socle "gali 1966". Ça tombe bien, j'en avais égaré les photos et gardé une trace assez vive dans ma mémoire. Les statues équestres m'ont toujours fortement impressionné, grandes et petites. Je pense à celle du florentin Andreas Del Verrocchio représentant le condottiere Colleoni, à Venise, ou celle à Padoue d'un autre condottiere magnifique de Donatello. Le sabot du cheval y est pointé à l'avant sur une boule, pourquoi cette boule me suis-je inquiété? Bref... [Lire la suite]
Posté par aiglagil à 23:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 avril 2018

Les balcons II

2018 huile sur toile 100 x 150 cm   On dirait que quand je quitte la gare St-Lazare, je file à l'Opéra. J'ai déjà deux toiles, "L'Opéra" et "Les balcons I" sur ce thème. Les balcons II cette fois-ci. Et un format en hauteur, que j'utilise rarement, en photo ou en peinture. Voilà, tout est dit. Je garde le reste dans mes secrets de fabrication. Voulez-vous savoir ce que j'en pense: du beau travail ! (On est souvent bien seul à se féliciter)
Posté par aiglagil à 16:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 février 2018

Première expo page 17

Années 60, tôle peinte, environ 80 x 80 cm   Je continue la numérisation de mes vieux polaroïds, seuls témoins de cette première expo de mes vingt ans, mélange de Pop, de primitivisme et de giacométtisme. J'aimerai bien réunir ainsi l'ensemble des trente ou quarante périodes différentes de mon travail sur une cinquantaine d'années. Projet sans doute utopique, vu le temps qu'il me faut pour faire apparaître ces documents... et la préférence que j'ai pour peindre de nouvelles choses!
Posté par aiglagil à 16:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 février 2018

La conversation

2018, huile sur toile, 50x50 cm Cela se passe chez nous, à la maison. Je ne reconnais plus bien tous les personnages, ceux assis au premier plan demeurent un mystère. Mais je reconnais bien ce lampadaire, brave réplique d'un autre qui illumina mon enfance (la carte du monde était parcheminée sur l'abat-jour) Être confortable, boire et causer, c'est l'image que je garderais du paradis sur terre!
Posté par aiglagil à 19:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 janvier 2018

2018 huile sur toile 50 x 50 cm Voilà la 4ème ou 5 em de mes toiles dont le motif est un coin de la gare St Lazare. Je n'ai jamais été catéchisé mais je n'ignore pas qu'il est question, sous ce nom, de résurrection. Je l'avais d'ailleurs déjà écrit pour "Les voyageurs". Cette gare est-elle pour moi une sortie de mon tombeau de provincial résidant à 200 km à l'ouest de la capitale? Pourtant je ne peux pas m'exclamer que "je revis" à Paris, les 25 ans que j'y ai passé ne m'ont laissés aucun regret: j'ai bien profité de tout ce... [Lire la suite]
Posté par aiglagil à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]