01_marina_di_Rimini01 - Un petit sourire de Dagmar au port, en sécurité à Rimini! (Si certaines images n'apparaissent pas, raffraichir la page une ou plusieurs fois, ça marche)

02_le_phare02 - La rive droite, où se trouve la ville. On traverse avec un bac. Après en avoir profité cinq ou six fois, nous découvrons qu'il est payant (1 €) Mais la façon dont les tarzans qui le conduisent réceptionnent cet euro en le jetant négligemment dans un tiroir sans vous donner de ticket... laisse place à tous les soupçons! Vue sur le phare du XIII èm.

03_vaisseaux_fantomes03 - Nous retrouvons les terribles pécheurs aspirateurs sagement alignés à quai. Ils ont vraiment du se demander qu'est-ce qu'on foutait mouillés là en travers de leur route par ce temps de chien!

04_architecture04 - Une architecture originale du XIX ème d'un certain ...(aidez-moi à retrouver ce nom) dans l'esprit des murailles de briques byzantines.

05_architecture05 - Vu de près c'est déconcertant.

06_architecture06 - En passant les porches, les cours intérieures, avec puits.

07_piazza07 - La Plazza del Populo, centre absolu de Rimini... que nous n'avons pas mis deux jours à trouver, comme celle de Pesaro!

08_Caravaggio08 - Le Caravage, toujours à l'affiche un peu partout dans le monde (et peu d'oeuvres à montrer)

09_vieux_et_r_cent09 - Oui bien sûr, je peux aussi photographier mon pouce en premier plan! Marre de faire des photos parfaites, j'utilise ce jour là un vieux Samsung U600, qui est un mini tél d'avant les smartphone avec des performances photo minables… mais finalement, je trouve, assez sensibles.

10_Whisper_4710 - Nous découvrons un "sister ship", un Whisper de 47,7 pieds (contre 29 pour nous) qui fait du charter à la journée, des promenades de groupes juste à la sortie du port.

11_chalutiers11 - Le quai des chalutiers - qui eux travaillent aussi de nuit, mais sur des fonds de 20 m, donc ici, bien plus au large que nos aspirateurs fantômes.

12_Dagi_resto12 - Un bon resto dont la formule complète nous a régalé de trois petits plats délicieux. Depuis Pesaro, nos restaurants sont pêcheurs et tous bons. Nous tenons difficilement une moyenne de un jour sur cinq!

13_plage13 - Derrière les barreaux, les pauvres galériens des plages.

14_campanile14 - Ici,  à Ravenne Byzance a régné dès le V ème siècle. Dagi m'a programmé une visite sans faille des merveilles de Ravenne. Je la suis comme un petit chien.

15_Bysance15 - Basilica di San Apolinare Nuovo. Nous sommes assis sur un banc dans un petit café juste en face. Un garçon de 18 ans se montre à la porte avec un expresso, et alors surgissent de la rue deux étudiantes la bouche en cœur, tellement ravie de retrouver ici cet étudiant sans doute compagnon d'études antérieures. Elles s'extasient en français. Et voilà, il les embarque pour les guider dans Ravenne. Ah la dolce vita des étudiants internationaux! Dagmar lui trouvait un air "tombé du lit". A mon avis il y remonte facilement, et pas tout seul!

16_Byzance16 - Un palais du V ème, "Palazzo di Theodorico", qui n'est pas le patron estimé du chantier naval de Pesaro, mais un pur Ostrogoth régnant sur cette ville et bien plus!

17_Byzance17 - Et encore une byzantinerie, il y en a tant et tant qu'on finit par se demander si l'on a pas changé de siècle et ne pourrait plus retrouver son bateau en plastic!

18_pavage18 - Photo involontaire, mais pourquoi pas, nous foulons ce sol antique depuis plusieurs heures sans lui adresser notre salut.

19_palazio19 - Une dernière vision de ces grandes merveilles de Ravenna.

20_maison_bourgeoiose20 - Des petites merveilles aussi, en levant la tête sur une maison bourgeoise.

21_touristes_italiens21 - Touristes italiens (la grande majorité) égarés, comme nous,  dans le V èm siècle.