galicolor

15 août 2018

01___Venise01 - Depuis que je me sert du smartphone de Dagmar comme modem pour mon PC, j'avais oublié d'inclure ses propres photos dans le blog. Ici une jolie place de Venise...

02___Venise02 - …avec ne église, des arbres, une osteria, un puits du XVI em siècle pour puiser l'eau douce sous la mer, des bancs, des vieux, des jeunes, de l'ombre et du soleil.

03___Venise03 - Note canal sur l'île Certosa, par les yeux de Dagi.

04___Venise04 - Un portrait du vieux chef indien déguisé en citoyen tenant le chariot des courses pour le supermarché du Lido, dans la station du vaporetto.

05___Muggia05 - Un autre en grenouille, près de Trieste.

06___Portoroz06 - Je dis à Dagi: "vite, prends la photo, j'ai peur d'un coup de bec".

07___Koper07 - Revenons à Capodistria, nommé Koper en Slovène. Le port dde commerce jouxte la marina de si près…

08___Koper08 - … qu'on craint la colère aveugle du gros transatlantique!

09___Koper09 - Premiers pas en Slovénie.

10___Koper10 - Première église.

11___Koper11 - Dedans, que des œuvres de maîtres. Vittorio Carpaccio, en 1515, le premier grand de la série "renaissance italienne".

12___Koper12 - Cette peinture, beaucoup plus tardive et d'une grande modernité, où le Christ décentré dans la composition est traité en égalité de présence avec les autres figurants de ce "dernier repas". Je ne connaissais pas l'auteur et ai perdu son nom.

13__Koper13 - Palais XVIII eme.

14__Koper14 - Autres façades.

15__Koper15 - Et joyeuse petite face!

16__Koper16 - Place dallée de gros pavage.

17__Koper17 - Fontaine évoquant le "pont des soupirs" vénitien.

18__Koper18 - Soleil de pierre?

19_Koper19 - Personne, mais ce soir, fête de la ville (ou de la bière, je ne sais trop au juste).

20_Koper20 - Il doit y avoir des personnes démoniaques, à Koper-Capodistria: celle-ci promène en laisse un varan époustouflant!

21_Koper21 - S'il y a parmi vous un zoologue qui peut me dire d'où vient ce joli monstre, n'hésitez pas à commenter.

22_Koper22 - La photo permet parfois d'aller jusqu'au bout des ruelles sans bouger les pieds.

23_Koper23 - Tout Koper est là, un boc à la main.

24___Koper24 - Nous continuons vers Piran,

25_Koper25 - que nous laissons passer, trop de merveilles nuisent à la curiosité.

26_Koper26 - Nous allons prendre un mouillage avec vue de loin sur ce petit monde, pour reposer nos yeux, nos oreilles et se "mettre au bleu" de la mer et du ciel,, comme dans d'autre lieux on se "met au vert"du gazon et des arbrers.

 

Posté par aiglagil à 16:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]


07 août 2018

De VENISE à TRIESTE

1_Venise01 - Saint Zaccharia, nous y entrons par hasard, nous étant trompés de direction et c'est une magnifique surprise.

2_Venise02 - C'est sans aucun doute la plus fastueuse de toutes les églises que nous visitons depuis notre tour d'Italie. Dagmar, émue, allume sa bougie… et laisse son porte-monnaie avec carte bleue (en offrande?)

3__Venise03 - Dernier coup d'œil sur Venise depuis notre Île de Certosa.

4___Grado04 - Après une brève escale à San Margherita, sans intérêt pour le photographe, voici Grado.

5___Grado05 - Une très vieille église, des fresques…

6___Grado06 - Dagmar, dans ses pensées.

7___Grado07 - Moi, les pieds sur terre, je regarde le sol et ses mozaïques.

8___Grado08 - Un chef d'œuvre d'architecture médiévale.

9___Grado09 - Au sous-sol, bien sûr, toujours les romains.

10___Grado10 - Les deux gallopins s'amusent.

11___En_mer11 - Il arrive que nous soyons aussi en mer, au large.

12___En_mer12 - Et cela semble bien convenir à notre équipière.

13___Trieste13 - Une ville se déploie devant nous, Trieste. Ici naquit en 1913 Sylvanna Chramosta, ma mère.

14___Trieste14 - Encore un selfie de nous deux.

15___Trieste15 - Et là, je reteins mon souffle. Voilà l'hôtel où nous fûmes recueillis, il y a 55 ans, Fivel et moi. Nous avions abouti à Trieste après un assez long itinéraire de misère effectué dans une vieille 4 CV Renault. Abrutis, sale et affamés, nous avions séduit la gérante de ce palace. Après nous avoir fait conduire aux bains municipaux, elle nous donna une vaste chambre à l'étage, et apitoyée, nous fit un bon pour deux assiettes des spaghettis à déguster dans une minable trattoria dans la rue arrière, aux serveurs méprisants.

16___Trieste16 - Autant Venise est folle, autant Trieste semble sévère, droite, juste.

17___Trieste17 - Dans une niche d'un palais en restauration, une statue s'est voilée de plastoc.

18___Trieste18 - En s'éloignant un peu du centre, des coins plus riants.

19___Trieste19 - Mais la rigueur reste dominante. La plupart des bâtiments sont XVII èm. Mais aucun n'a pu conserver sa parure de brique: avec les budgets de l'Europe, on a rénové les citées a coup de ravalements multicolores. Deux malheur donc pour les immeubles, la décrépitude et son inverse, la crépitude!

20___Trieste20 - Décidément les romains construisent des arcs coûteux dans des endroits paumés.

21___Trieste21 - Toute la ville regarde la mer.

22___Trieste22 - La mer, la mer…

23___Trieste23 - La mer!

24___Trieste24 - La lumière du soir éblouit les quais,

25___Trieste25 - ...et illumine l'Hôtel de Ville

26___Trieste26 - Bonsoir, Trieste!

27___Mouillage27 - Tout près de là, nous prenons un mouillage, en bonne compagnie.

28__Mouillage28 - Ce cliché n'a de remarquable que le chantier naval qu'on distingue à gauche. Car, au petit matin, quand nous avons vu le frigo éteint, nous avons compris qu'il n'y avait plus de jus dans les batteries: impossible de démarrer le moteur. C'est alors, qu'à la jumelle, j'ai pu lire le nom de ce chantier, C.N. San Rocca. Aussitôt Dagmar a trouvé son tél. dans nos documents et nous avons demandé de l'assistance. Deux gars sont venus en dinghy, qu'ils ont amarré serré au Whisper. Puis ils nous ont aidé à remonter l'ancre à la manivelle - car plus de guindeau électrique. Ensuite ile nous ont amenés jusqu'au quai du chantier. Un technicien est venu une heure sur le bateau. Mais il n'a pas trouvé de raison à cette panne.

29___Capodistria29 - Nous avons rechargé avec notre cable de 30 m puis nous sommes repartis prendre un nouveau mouillage, en Istrie, chez les Slovènes. Quelques bateaux au mouillages autour de nous, mais qui sont partis bien vite sous les raffales à 30 nds d'un orage local. Il en faut plus pour nous faire déguerpir, mais le soir venu, nous avons pensé qu'il serait prudent d'entrer au port de Capodistria pour recharger complètement nos batteries.après un slaloom entre les tankers qui entrent et sortent de ce grand port de commerce, nous ne trouvons personne pour nous accueillir dans la marina. Le Whisper s'amarre tout seul sur ce bout de quai slovène.

Posté par aiglagil à 11:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 juillet 2018

De VENISE à MURANO

01_San_Marco01 - San Marco et ses mosaïques d'or.

02_Cafe_LAVENA02 - Au café musical, l'espresso - minimal: 1cm3 dans la tasse - est à 11 € 50. C'est donné! Du coup Dagi s'enfile un granito citron (18 €)

03_Palais_Ducal03 - Ce n'est pas toujours facile de prendre des vues avec touristes, ceux-ci s'écartent instinctivement.

04_Grand_Canal04 - Première gondole dans le champ.

05_Gondole05 - Celle-ci, plein champ.

06_Gondole06 - Ah, au pieds des palais!

07_St_Maria_Del_Salute07 - Il y a 55 ans, j'avais déjà levé la tête, ému par le fronton de Santa Maria della Salute.

08_Resto_Mesner08 - Un concurrent de Dagmar Messmer.

09_Lessive09 - J'habitais par ici, mais quand à retrouver l'adresse…

10_Aperol10 - Non, là Dagi a poussé son verre d'Aperol devant moi pour la photo, moi j'avais une simple bière a la spina.

11_Frise11 - Au-dessus d'une porte.

12_resto_du_soir12 - Voyons ce qu'il y a au menu ce soir.

13_Espion_photo13 - Dans le rétroviseur, l'espion photographe acharné.

14_Combien_de_ponts14 - Combien de ponts, combien d'églises, vues du vaporetto.

15_Cimeti_re15 - En traversée pour Murano, le cimetière.

16_Murano16 - Ici, à Murano, c'est comme Venise, mais plus petit et infiniment moins grave.

17_Murano17 - Mais les touristes sont aussi grands et graves!

18_Murano18 - Ma touriste préférée.

19_Murano19 - Ici, c'est en verre qu'on fait de la poésie.

20_Murano20 - Et en peinture aussi, bien entendu!

21_Murano21 - Regardez le toit de la maison rouge, comment on soulève les tuiles pour avoir un petit regard sur le Ciel .

22_Murano22 - Petites maisons mais grand palais.

23_Murano23 - Une "bonté divine" des premiers siècles.

24_Murano24 - Les églises avec absides à colonnades.

25_Murano25 - Au coin d'un tableau religieux, ces deux péquins, leur regard…

26_Murano26 - La douceur de vivre sur l'eau.

Posté par aiglagil à 17:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

22 juillet 2018

De Ravenne à Albarella et Venise

01_au_mouillage01 - Nous avons quitté Ravenne, et à la sortie des digues, ça valse rudement. Le vent souffle assez fort pourt nous rappeler le départ d'Ancône… où nous aurions mieux fait de revenir sur nos palmes! Nous avons pourtant patienté cette fois au port que la bourrasque se déplace. Mais après avoir dansé une heure dans les vagues à la sortie, c'est devenu maniable et nous poursuivons jusqu'à Lido Di Volano, une lagune impénétrable pour notre quille, donc nous jetons l'ancre dans l'anse. Nous laissons trois mètres d'eau sous la quille et c'est si loin du bord que nous voici arrêtés comme en pleine mer.

02_au_mouillage02 - Bien que la météo nous annonce Force 5 du large, le commandant dîne de fort bel appétit.

03_au_mouillage03 - Le ciel est clair et étoilé, nous en déduisons que la météo a simplement du retard et annonce le soir ce qui était pour le matin. Rien ne bougera cette nuit là.

04_au_port04 - Nous sommes rentrés en tremblant dans le port-canal d'Albarella, et avons été amené par les employés rustiques de la Marina entre deux poteaux trop rapprochés pour notre largeur de 3m. Nous nous faisons toujours enregistrer comme voilier de 8m de long, alors qu'avec notre dinghy suspendu au portique arrière, nous faisons nos 10m.

05_demeure_du_Duc05 - Cette îlot d'Albarella appartenait à un aristo qui en avait marre d'être inondé régulièrement. Il l'a donc cédée à une société privée qui l'exploite parfaitement bien, à ce que nous avons pu en juger et vu le prix raisonnable que nous aurons à payer pour ce petit paradis.

06_Gali_a_velo06 - On nous a passé deux bons vélos et nous filons avec tous les jours à la plage sauvage. Le tour de l'île se peut faire en deux ou trois heures, entre ciel et étangs du delta du Pô.

07_Gali_a_velo07 - Oui, c'est comme vous voyez, une vie de gentleman sportif qui a cassé sa tirelire.

08_vers_Venise08 - En route pour Venise, nous croisons de près les chalutiers.

09_vers_Venise09 - Dagmar ne panique pas mais surveille…

10_vers_Venise10 - Ils vont tous dans l'autre sens, sommes nous sur la bonne route?

11_vers_Venise11 - Personne qui va à Venise ? Ohé?

12_notre_ponton12 - TARATATA! Nous avons pu gagner notre ponton à Vento di Venezia. Curieusement, ils ont proongé la digue d'entrée d'un km, mais ils ont laissé un trou pour entrer exactement là où j'avais sur ma carte l'ancien phare du bout.

13_vaporetto13 - Nous sommes sur l'île de Certoza, en face de l'extrémité est de Venise. Un vaporetto toutes les 15 minutes nous fait le passage.

14_vaporetto14 - Cher, 7,50 €, mais on va aussi loin que l'on désire.

15_vaporetto15 - Direction l'Arsenal, mon quartier préféré. Quatrième fois que je viens à Venise, troisième pour Dagi, mais ça fait toujours de l'effet!

16_premier_canal16 - On prend le premier trottoir le long d'un canal.

17_premier_canal17 - Retournez-vous, c'est magique!

18_deuxieme_canal18 - Encore un pont…

19_piazza_st_marco19 - …et on déboule sur la Place San Marc, pas vraiment tout seuls.

20_piazza_st_marco20 - Rien n'a bougé, depuis le XIII èm, enfin, peut-être les vêtements sont-ils moins recherchés? (à suivre, on est bloqué à Venise par les orages)

 

 

Posté par aiglagil à 12:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 juillet 2018

De Rimini à Ravenna

01_marina_di_Rimini01 - Un petit sourire de Dagmar au port, en sécurité à Rimini! (Si certaines images n'apparaissent pas, raffraichir la page une ou plusieurs fois, ça marche)

02_le_phare02 - La rive droite, où se trouve la ville. On traverse avec un bac. Après en avoir profité cinq ou six fois, nous découvrons qu'il est payant (1 €) Mais la façon dont les tarzans qui le conduisent réceptionnent cet euro en le jetant négligemment dans un tiroir sans vous donner de ticket... laisse place à tous les soupçons! Vue sur le phare du XIII èm.

03_vaisseaux_fantomes03 - Nous retrouvons les terribles pécheurs aspirateurs sagement alignés à quai. Ils ont vraiment du se demander qu'est-ce qu'on foutait mouillés là en travers de leur route par ce temps de chien!

04_architecture04 - Une architecture originale du XIX ème d'un certain ...(aidez-moi à retrouver ce nom) dans l'esprit des murailles de briques byzantines.

05_architecture05 - Vu de près c'est déconcertant.

06_architecture06 - En passant les porches, les cours intérieures, avec puits.

07_piazza07 - La Plazza del Populo, centre absolu de Rimini... que nous n'avons pas mis deux jours à trouver, comme celle de Pesaro!

08_Caravaggio08 - Le Caravage, toujours à l'affiche un peu partout dans le monde (et peu d'oeuvres à montrer)

09_vieux_et_r_cent09 - Oui bien sûr, je peux aussi photographier mon pouce en premier plan! Marre de faire des photos parfaites, j'utilise ce jour là un vieux Samsung U600, qui est un mini tél d'avant les smartphone avec des performances photo minables… mais finalement, je trouve, assez sensibles.

10_Whisper_4710 - Nous découvrons un "sister ship", un Whisper de 47,7 pieds (contre 29 pour nous) qui fait du charter à la journée, des promenades de groupes juste à la sortie du port.

11_chalutiers11 - Le quai des chalutiers - qui eux travaillent aussi de nuit, mais sur des fonds de 20 m, donc ici, bien plus au large que nos aspirateurs fantômes.

12_Dagi_resto12 - Un bon resto dont la formule complète nous a régalé de trois petits plats délicieux. Depuis Pesaro, nos restaurants sont pêcheurs et tous bons. Nous tenons difficilement une moyenne de un jour sur cinq!

13_plage13 - Derrière les barreaux, les pauvres galériens des plages.

14_campanile14 - Ici,  à Ravenne Byzance a régné dès le V ème siècle. Dagi m'a programmé une visite sans faille des merveilles de Ravenne. Je la suis comme un petit chien.

15_Bysance15 - Basilica di San Apolinare Nuovo. Nous sommes assis sur un banc dans un petit café juste en face. Un garçon de 18 ans se montre à la porte avec un expresso, et alors surgissent de la rue deux étudiantes la bouche en cœur, tellement ravie de retrouver ici cet étudiant sans doute compagnon d'études antérieures. Elles s'extasient en français. Et voilà, il les embarque pour les guider dans Ravenne. Ah la dolce vita des étudiants internationaux! Dagmar lui trouvait un air "tombé du lit". A mon avis il y remonte facilement, et pas tout seul!

16_Byzance16 - Un palais du V ème, "Palazzo di Theodorico", qui n'est pas le patron estimé du chantier naval de Pesaro, mais un pur Ostrogoth régnant sur cette ville et bien plus!

17_Byzance17 - Et encore une byzantinerie, il y en a tant et tant qu'on finit par se demander si l'on a pas changé de siècle et ne pourrait plus retrouver son bateau en plastic!

18_pavage18 - Photo involontaire, mais pourquoi pas, nous foulons ce sol antique depuis plusieurs heures sans lui adresser notre salut.

19_palazio19 - Une dernière vision de ces grandes merveilles de Ravenna.

20_maison_bourgeoiose20 - Des petites merveilles aussi, en levant la tête sur une maison bourgeoise.

21_touristes_italiens21 - Touristes italiens (la grande majorité) égarés, comme nous,  dans le V èm siècle.

Posté par aiglagil à 11:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]


12 juillet 2018

De PESARO à la mer

01___Mouillage_Pesaro_001 - Ca y est, nous sommes partis! Dagi était à la barre à la sortie de Pésaro, et coup de pot, Théodorico sortait justement de sa fourgonnette pour nous saluer. Quelques douze mille plus loin nous jetons l'ancre face aux dernières collines des Marches. Le temps est doux, l'eau délicieuse.

02__Mouillage_Pesaro_102 - Image très symbolique: De nouveau en mer, notre petit pavillon flotte au vent. A gauche, le bout flambant de notre nouvelle bôme rappelle que le géement est neuf… et à quel prix!

03___navire_fantome_103 - Pardonnez-moi le flou, mais image très réelle: 5h du mat au mouillage, Dagi se lève d'un bond, pousse un cris de détresse: nous sommes sur l'autoroute d'une flottille de pèche! Les navires dépassent le Whisper  coincé en travers sur 2 ancres. Bruit terrible de machine (ils plongent d'énormes aspirateurs au fond de la mer qu'ils relèvent peu après pour décharger le poisson sur le pont et recommencent sans cesse)

04___navire_fantome_204 - Ouf ils disparaissent vers Pesaro. Ils étaient une vingtaine, et l'un d'eux ne s'est écarté que grâce à un grand coup de corne de brume de notre part!

05___navire_fantome05 - Mais ils reviennent, ils font l'aller retour. Quelle nuit! Déjà à 1h du mat, l'orage que nous avions vu partir et se déchaîner au large… est revenu par un vent contraire se placer au-dessus de notre mât, que j'ai aussitôt enroulé d'un câble descendant à la mer. Car sinon un éclair peut foutre le feu au bateau.

06___navire_fantome06 - Cette fois les pècheurs repartent sur Rimini. J'ai retiré une des deux ancres pour qu'on prenne moins de place. Revenons à 1h du mat: tempête d'éclairs, tonnerre et vent hurlant à 70/80 km/h, (tandis que Dagmar place des bols pour recueillir l'averse d'orage qui inonde le carré et couchettes). Heureusement, ce thunderstorm venant de la montagne et passant largement au-dessus de nos têtes ne creuse pas trop la mer déjà fort clapoteuse.

07___Rimini____la_marina07 - Après le dernier bateau, trois heures de sommeil de plomb. Puis nous levons l'ancre et filons au port, à Rimini, encore choqués par toute cette agitation.

08___Rimini_la_plage_008 - Rimini est connue pour "le charme" de ses plages.

08___Rimini_la_plage_109 - Le plus souvent, en Italie, on se baigne jusqu'aux genoux.

09___une_eglise_de_plus09 - Dagmar, en bonne protestante, ne rate pas une église.

10___Rimini__une_place10 - Encore et toujours de ces magnifiques places en ville.

11___regime_sans_contrainte11 - Abandonnez tout espoir de régime amincissant.

12_pont_romain12 - Sur le canal, le dernier pont romain existant encore en état de marche, même pour les bagnoles!

13___maisons_peintes_013 - De l'autre côté du pont…

14___maisons_peintes_114 - un quartier de petites maisons...

15___maisons_peintes_215 - où le bonheur s'écrit en couleur.

 

 

 

 

 

 

Posté par aiglagil à 18:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 juillet 2018

De PESARO à...PESARO, bis

01_Pesaro_en_velo01 - Nous sommes restés quatre jours à la Casa di Anna, location peu chère et néanmoins somptueusement meublée. J'ai réussi à fracasser un flacon de Lalique sur le rebord de notre baignoire… La logeuse très chic dame et généreuse nous a aussi fourni deux vélos, puis, dès que le bateau a été mis à l'eau, le patron du chantier naval, Théodoro nous a lui aussi fourni deux guimbardes rouillées mais fonctionnelles. Donc beaucoup de vélo, pendant ces 14 jours de station à Pesaro.

02_jardin_interieur02 - Jardins secrets.

 

03_encore_en_velo03 - Cyclotourisme urbain.

04_mer_mauvaise04 - L'Adriatique fait ses crises.

05_jolie_villa05 - Quartiers chics.

06_vue_coin_peche06 - Quai des pècheurs.

07_pour_les_voitures_5007 - Dangeureux de rouler au bord du quai avec une bagnole des années 50, semble dire le panneau.

08_voilier_de_20_m08 - Livraison à un anglais d'un voilier de 20m de long.

09_dans_le_ciel09 - Au Ciel…

10_sur_terre10 - …Sur Terre.

11_les_bords_du_quai11 - Persistance du bon vieux temps.

12_Vieilles_voiles_112 - Voiles anciennes.

13_Vieilles_voiles_213 - Hisse-HO !

14_Vieilles_voiles_314 - Par chance, il n'y a aucun souffle de vent!

15_l_armateur15 - L'armateur du WISP au balcon.

16_le_bibiothecaire16 - Bibliothèque de rue.

17_dinette17 - Tête-à-tête d'éternité.

18_douleur18 - Nous adorons aller au musée local: personne, des chefs d'œuvres, sans scénographie. Mais je n'ai pas pris mon appareil photo: ça ne va pas être terrible avec le HTC de Dagi, dommage!

19_festin19 - Beaucoup de célébrités de leur époque, si peu connus aujourd'hui: Frerico Barocci, Guido Reni (je le connais), Elisabeth Sirani, Giovanni Francesco di Rimini, Matteo di Ser Cambio, Pier Francesco Citadini…

20_Figures_et_paysage20 - Une peinture de paysage à l'arrière d'une scène de figures de Giovanni Bellini, grand artiste Bolognais.

21_g_ants21 - La chute des géants, de Guido Reni.

22_mater_122 - Minscule nativité de l'an 1400.

23_Message23 - Magnifique Annonciation de Barocci. Grand savoir, grande douceur.

24_mater_224 - Elisabeth Sirani, peintresse du XVIIe méritant des éloges.

25_Princesse25 - Fin portrait de Vittoria Farnese.

26_Mater_326 - Maternité primitive.

27_Supplice27 - Supplice d'un martyr. (De la voile?)

28_tablotin28 - Détail à l'intérieur d'un grand tableau. C'est plaisant de voir des figurants, sur une grande composition, s'occupper visiblement de toute autre chose... que d'être peints!

 

 

Posté par aiglagil à 17:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juin 2018

De PESARO à...PESARO

01_le_fleuve_de_Pesaro01-Un passager de l'avion ayant eun besoin de nous pour louer une voiture, nous a conduit de Bologne à Pesaro. Il était en mal de communication et nous a saoulé! Prfemière chose vue: le fleuve de Pesaro…

02_Maison_italienne_neuve02-Deuxième chose, une grande maison neuve à l'italienne.

03_Maison_italienne_neuve03-Puis nous retrouvons nos vieilles portes des palazzi en ruine.

04_arbre_libre04-Dans les citée italiennes, les arbres ont le droit de grandir.

05_premier_resto05-Premier rersto du soir dans une ruelle.

06_Festival_du_cinema06-Il y avait un festival de cinéma sur la Piazza del Populo. Les filles sur le podium parlaient en russe.

07_Piazza_Toschi_Moca07-Une autre place pleine de charme.

08_Piazza_Toschi_Mosca08-Elle est hantée de quelques sculptures poétiques.

09_Le_Duomo09-Le Duomo, cathédrale romane et byzantine.

10_March__au_poisson10-Le marché au poisson a l'air confidentiel.

11_Sefie_au_Whisper11-C'est nous deux, les mésavanturiers persistants des mers!

12_retour_sur_mer12-Le Whisper a bien perdu son air naufragé des rivières.

13_Palazzo_le_soir13-La tombée du jour est emmuré de vieux palazzi.

14_Le_quai_du_port14-Toujours beaux, l'eau, les bateaux, les quais, les maisons de pècheurs

15_Le_Whisp_au_quai15-Nous revoilà à quai, pour le pire et le meilleur!

16_En_face_du_bateau16-En face du Whisp, l'arrière de vieux ateliers, et sur le ,quai pavé, nos deux vélos

17_Dagi_sur_le_pont17-Dagi se promène  lestement sur le pont.

18_Vue_du_port18-Vue pittoresque depuis le fond du port.

 

 

Posté par aiglagil à 14:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 juin 2018

La conversation-2

la conversation 2b

2018, huile sur toile, 50x50 cm


Même, endroit, mêmes personnes que sur "la conversation". Et sans doute même discours. Mais la peinture est muette, plate et immobile. Elle nous assure, contrairement à une idée reçue, que rien ne se passe... si l'on ôte l'agitation, le bruit et la fureur. Je palpe longuement du bout de mes pinceaux ce petit monde tranquille, si fluide, où choses et gens sont fait de la même pâte et parfois, lorsque la toile est réussie, s'entendent merveilleusement bien.

 

 

Posté par aiglagil à 16:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]

25 mai 2018

Condottiere, années 60

condotiere

En déambulant chez des amis, j'ai retrouvé cette figurine, signée sur son socle "gali 1966". Ça tombe bien, j'en avais égaré les photos et gardé une trace assez vive dans ma mémoire. Les statues équestres m'ont toujours fortement impressionné, grandes et petites. Je pense à celle du florentin Andreas Del Verrocchio représentant le condottiere Colleoni, à Venise, ou celle à Padoue d'un autre condottiere magnifique de Donatello. Le sabot du cheval y est pointé à l'avant sur une boule, pourquoi cette boule me suis-je inquiété? Bref cette sculpture m'a rendu assez maboul pour me lancer dans un aussi grand sujet... avec si peu de moyens!

Posté par aiglagil à 23:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]